Accueil NewslettersPage FacebookPage LinkedIn

telephone +41 24 423 96 50 | Horaires

Newsletters

« Newsletters plus anciennes

Pourquoi des clients mystères ?

Publié le lundi 22 juillet 2019

Le principe d’évaluer anonymement la qualité des services ou la fabrication de produits n’est pas nouvelle. En Suisse près de 60 passagers mystères testent la qualité des transports publics. Ainsi la qualité des prestations de toutes les lignes régionales au bénéfice d’une subvention de la Confédération est évaluée par ces passagers pas tout à fait comme les autres. À l’aide de leur smartphone, ils évaluent discrètement l’information donnée aux clients, la propreté, le comportement du personnel, etc. L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de vérifier que les quelque CHF 2 milliards de subventions distribuées à 90 compagnies de transports publics débouchent sur un service de qualité.

Cette approche va au-delà d’une enquête de satisfaction souvent organisée en interne. Il s’agit de déterminer par un processus indépendant et à l’aide d’utilisateurs du service le niveau de qualité offert. Et contrairement à bien des enquêtes menées ici et là, on peut imaginer que celles touchant les transports publics vont déboucher sur des actions correctives car la mise en œuvre sera exigée voire suivie par le donneur d’ordre et non par le fournisseur du service.

L’idée des audits non annoncés voire anonymes est déjà une réalité dans certaines industries. Elle pourrait bien se généraliser à court ou moyen terme.

De l’orientation client au traitement des besoins implicites !

Publié le vendredi 17 mai 2019

Le soutien à la qualité peut se développer sous différents angles. Cependant les meilleures organisations feront toujours preuve d’excellence dans le traitement des exigences implicites de leurs clients.



Il n’est pas évident de traiter des exigences implicites. Les tendances actuelles dessinent de nouveaux défis car les clients attendent :

Ces points sont aujourd’hui soutenus par les systèmes de management développés par ARIAQ. Mais une mise en œuvre efficace n’est possible que s’il existe dans l’organisation une volonté marquée d’aller au-delà des exigences explicites.

Ah ! ces statistiques !!

Publié le jeudi 11 avril 2019

1. Il y a plus de gens qui possèdent un téléphone portable que de gens qui possèdent une brosse à dents (Hubspot)

2. 25% des startups ne passent pas la 1ère année. 50% des startups disparaissent dans les 5 premières années (Delphi Group)

3. Une personne active professionnellement et ayant des responsabilités reçoit en moyenne 147 emails/sms par jour (Fortune)

4. En 2016, 68% des collaborateurs disaient que la politique liée à la formation était la chose la plus importante pour eux (ClearCompany)

5. Une enquête sur 2’000 managers devant engager un collaborateur a montré que 33% d’entre eux savaient dans les 90 premières secondes s’ils allaient engager le candidat (Twin Employment)

6. Après l’âge de 35 ans, l’attractivité d’un candidat à l’embauche baisse de 8% par an (TalentWorks)

7. 60% des accès internet le sont via des smartphones (Marketpath)

8. 92% des gens qui cherchent un produit avec leur smartphone font un achat dans les 24 heures (Marketpath)

9. Le coût de remplacement d’un collaborateur bien formé peut dépasser les 200% de son salaire annuel (American Progress)

10. Et enfin : 96% des bougies sont achetées par des femmes (Quora)

La certification ISO-9001 : Un soutien plus que jamais convaincant !

Publié le lundi 18 mars 2019

Depuis plus de 3 ans la norme ISO 9001 touchant la qualité des services et des produits a fait peau neuve. Peut-on en tirer un premier bilan ?

Une première réflexion se dégage clairement : la norme favorise un développement plus efficace et harmonieux des organisations tout en soutenant des résultats supérieurs. Cette évolution positive s’appuie sur la mise en valeur des bonnes pratiques à tous les niveaux de l’organisation :

Un renouveau qui signe une victoire sur un passé trop bureaucratique. Un juste retour à l’essentiel !

Ce que le Lean management est ou n’est pas !

Publié le lundi 14 janvier 2019

Même si cela fait environ 60 ans que les réflexions touchant le Lean sont présentes, il y a encore pas mal de confusion sur ce qu’est ou ce que n’est pas le Lean management. Voici quelques affirmations à éviter :

La tentation de décrire le Lean par une action réductrice peu attrayante est plus un signe de résistance qu’une réflexion éclairante.

 

« Newsletters plus anciennes

07.2019Pourquoi des clients mystères ?
05.2019De l’orientation client au traitement des besoins implicites !
04.2019Ah ! ces statistiques !!
03.2019La certification ISO-9001 : Un soutien plus que jamais convaincant !
01.2019Ce que le Lean management est ou n’est pas !
12.2018Le temps pire ennemi de la qualité ?
11.2018Amélioration et dispositifs médicaux ? En accélération !
10.2018Les clients – les faits !
07.2018La Réalité Augmentée (RA) : aussi pour la Qualité ?
06.2018Prendre la bonne décision !
04.2018Management de la sécurité et de la santé au travail : la nouvelle norme ISO 45001 vient de voir le jour !
03.2018ISO et l’eau
02.2018La technologie pousse à repenser la formation
01.2018La singularité du projet Lean
12.2017Enfin une formation certifiée de Métrologie en Suisse romande !
11.2017Industrie automobile : renforcement des contrôles ?
10.2017Vous avez dit « CAPA » (Corrective actions and preventive actions)
09.2017ISO 9001 pour un management efficace
08.2017Quelques citations inspirantes pour votre été
07.2017La qualité : aussi chahutée par la digitalisation ?
06.2017Est-il efficace d’apprendre toujours dans les mêmes conditions ?
05.2017Du nouveau : gestionnaire en management environnemental
04.2017Nouvelle formation Responsable système de management intégré - TQ3
03.2017Dans quelle mesure le sommeil influence notre capacité à apprendre ?